Cinq jours, à toute vitesse à traverser le désert du Turkménistan pour arriver en Ouzbékistan début octobre. Après 10 jours à dormir chez les locaux, être invitée à un mariage, j’arrive enfin à la frontière du Tadjikistan, sauf que petit problème, les dates de mes visas ne correspondent pas entre la date de sortie et d’entrée, il manque cinq  jours !  J’ai du patienter une semaine à la frontière et payer 50 dollars de plus afin de faire prolonger mon visa.  Une fois à Douchanbé, au Tadjikistan, j’ai rejoins mon ami Biélo-Russe croisé par hasard sur une route en Ouzbékistan. Nous sommes désormais à Khorog et continuons sur la route M41. ensemble pour quelques jours, c’est la fameuse Pamir Highway tant attendue ! Elle constitue un axe important car elle permet de relier, depuis Douchanbé, la région du Haut-Badakhchan et ainsi, plus à l’est, de rejoindre la Chine, le Kirghizistan, le Pakistan et l’Afghanistan. De nombreux camions chinois l’empruntent pour transporter des marchandises et approvisionner les pays voisins. Il fait déjà très froid et les cols sont enneigés, l’aventure continue, direction le Kirghizistan ☺