blog ima

AVRIL 2014

Me voilà enfin en vacances. Je repars pour quelques jours !

Petite virée à Paris, juste pour le plaisir.

Je suis partie  avec quelques défis en tête, mais finalement le destin en a décidé pour moi.

Je me rends compte que certains jours, il ne faut pas faire de stop, on ne sait pas pourquoi, mais ça ne marche pas ! Mais bon, quand on m’offre à manger, je me dis que c’est une bonne journée ! Je me suis retrouvée pas loin de Lyon dans des champs, je ne sais trop où. J’ai bien failli me construire une cabane près des vaches. Mais finalement, un super gars m’a ramené jusqu’au centre de Lyon ! Comme quoi, il arrive toujours quelque chose de positif.  J’étais presque déçue de pas avoir eu à construire mon abri en mode « Robinson Crusoé  » !

Après avoir été prise en stop par six travailleurs en camionnette (Rassurant je sais .. !)  ils m’ont offert le café et le transport de Lyon a Paris. J’ai enfin cette joie d’être arrivée sous la tour Eiffel après deux jours de galère !

photo-9

Les quelques jours sur Paris de liberté sur Paris m’ont permis de rencontrer de super personnes, et même d’avoir une âme charitable qui m’a accueillie sur son super bateau !

Errant dans les rues parisiennes, je tombe sur deux gars super sympas, poèmes dans l’âme, à la recherche de rencontres. Ils travaillent sur le quartier du XX éme. J’ai donc passé l’après-midi avec eux dans un café littéraire

Sans titre-2

Numériser 7

J’ai eu la chance grâce à eux d’assister à la représentation d’un groupe vraiment exceptionnel  » Serafine » dans ce même café. Si vous allez à Paris n’hésitez pas à y faire tour.

J’ai eu la chance pendant ce court séjour de rencontrer « André Brugiroux », ce voyageur dans l’âme qui a parcouru presque toute la terre en auto-stop pendant 18 ans. Il m’a sorti sa carte, ou tous ses trajets sont tracés, incroyable. Cela me donne encore plus l’envie de faire mon propre chemin.

En me perdant dans les rues une énième fois, je me retrouve a boire une pinte avec un habitué du bar, encore une belle rencontre. J’ai l’impression que les gens m’attendent dès fois. N’hésitez pas à vous promener dans le quartier Latin de Paris, il y a beaucoup d’ambiances, et j’ai adoré m’y perdre.

Dernier soir à Paris, je me retrouve dans une cave d’une soirée privée ambiance Jazz, ou chacun joue son instrument ou chantait, je me croyais dans un film. Et puis le lendemain, retour à Marseille. Vivement mon prochain road-trip.

Numériser 6                      photo-11

Ne demande pas ton chemin à quelqu’un qui le connaît tu ne pourrais pas t’égarer … 

> Magnifique phrase qui me résume bien, d’une rencontre.