Petite actualité de mon long passage en Turquie.

2 mois en Turquie se sont maintenant écoulés. 7 mois de voyages sont derrière moi et bien plus m’attendent.

Vélo intensif d’Izmir à Antalya en faisant une pause par un « Gathering rainbow ». Rassemblement hippie dans les bois. Ce fût une super expérience. Je me suis d’ailleurs perdue dans la forêt, mais j’ai eu le courage de pousser mon vélo pendant 4 heures et j’ai finis par y arriver ! Je rencontre des Turcs, des amis maintenant. Je repars jusqu’à Antalya puis rencontre un Tchèque qui va jusqu’en Inde en auto-stop sans un sou en poche et sans une carte bleue, au jour le jour. Il voyage de cette façon depuis 5 années et il est heureux.

Nous faisons route ensemble deux mois en auto-stop, d’Antalya à Istanbul et de Istanbul à Fethyie en longeant la côte. On n’était pas vraiment deux en fait, il y avait aussi son fidèle compagnon « Tchéquila » ( muni d’un passeport. ) Son chien, qu’il avait trouvé en Roumanie 1 an auparavant.

Et puis aussi il y a aussi ces voyageurs qui nous suivaient sur un bout de route, qui avaient envie d’aventure et d’inattendu.

Daniel, je l’ai croisé par hasard dans la rue à Antalya lorsqu’il faisait son show. Des bulles géantes pour le plus grand bonheur des enfants. Mais moins pour la police, qui sans gène prenait son matériel et le détruisait sans explication, sans raison. J’ai travaillé avec lui dans la rue pendant deux mois et j’ai compris pourquoi il n’aimait pas la mentalité en Turquie. ( Pas entièrement heureusement. )

P1020615

> « Gathering rainbow »

 

P1030002

> Daniel et son show.

 

P1030551

> Kusadasi, hospitalité sur un bateau.

 

P1030167

> Sur la route pour Istanbul.

Entre hospitalités sur un bateau à Kusadasi et découverte d’une plage secrète, nous finissons cette belle amitié par un énorme festival d’art et de musique à 1 750 mètres d’altitude autour du lac Gokceova. Endroit magique pour un festival. Je rencontre aussi des Irakiens vivant à Istanbul. De nouveaux amis de route.

 

P1040294

> Festival autour du lac.

Malgré les joies de la route et les rencontres, je ne peux pas éviter de dire au revoir, jusqu’au jour où ça DOIT arriver. Et puis, je me retrouve à nouveau seule sur le bord de la route, remplie de souvenirs et d’émotions, une petite larme de joie et de tristesse à la fois. Devoir renouveler sans cesse son histoire au fil de la route et réapprendre à faire confiance à des inconnus. C’est mon choix de voyage. Apprendre, rencontrer, découvrir et connaître sans cesse, de surprise en surprise. Une remise en question me travaille, es-ce le bon choix ? Mais tous sont bons, car j’ apprends, j’expérimente  toujours quelque chose. Et puis si je n’avais pas pris ce chemin, je n’aurais pas rencontré ce type super sympa qui est devenu un ami pour toujours.  N’oublions pas les visas qui vous rappellent que vous devez partir de ce pays. ( Si seulement on avait une terre sans visa… 🙂 )

Pause de quelques jours à Antalya afin de reprendre mon vélo. Rencontre avec Annick, une voyageuse que je souhaitais rencontré depuis un bon moment. Une des écrivaines de la « Bible du grand voyageur » et aussi co-directrice du « Sun trip » 2015. (http://thesuntrip.com/ ).  J’ai donc squatté chez elle avant de repartir en stop direction la Capaddoce. J’ai rencontré deux cyclo-voyageurs du sun trip avec leurs vélos solaires, un bonheur pour rouler !

(Leur blog : http://delidolusuntrip2015.jimdo.com/ )

 

 

P1040382

> Annick Marie Bouchard, super voyageuse Canadienne. ( Son blog : http://globestoppeuse.com/) Et à côté d’elle, un Turc qui m’a aidé à transporter mon vélo pour le réparer. Au final, il nous aimait bien et nous avons visité la région ensemble ( Il m’a même offert une glace donc je l’aime bien ! )

 

P1040433

> Magnifique Antalya.

 

P1040411

> Denis et Elise ainsi que leur fidèle vélo solaire.

Je suis remonté sur mon vélo avec Bertrand un autre cyclo-voyageur partis de France il y a 3 mois. Son site que vous  pouvez découvrir : http://www.asliceof.life/ .

Avant, je suis allée visiter le magnifique parc de Göreme en Cappadoce ! Réveil à 4h du matin ( Ça c’est toujours aussi difficile…) pour voir les géantes montgolfières au lever du jour. Je salue les chinois tous contents de faire coucou depuis les nuages, tout en mangeant mes chocapics achetés sur la route.

 

P1040584

> Lever du jour au parc.

 

P1040597

> Invasion de montgolfières.

 

C’est ou ça ?

Capture d’écran 2015-07-19 à 13.48.24

> Le parc de Göreme est presque au milieu de la Turquie. Pas très grand il est idéal à visiter en vélo. Entre dormir dans une cave secrète et se perdre dans les vallées, vous ne pouvez que vous y plaire 🙂

La reprise en vélo a été assez difficile. Avant le vélo, j’ai fait un bout en auto-stop pour rejoindre mon nouveau pote Bertrand. Le trajet pour  le rejoindre fut une mauvaise expérience car une femme occidentale seule qui fait du stop ce n’est pas commun et pas normal dans leur pays !

 

P1040677

> Et voilà, c’est reparti pour un mal de cul intense…

8 conducteurs sur 10 ont tenté quelque chose, mais heureusement l’expérience du stop et ma force mentale ont fait que je suis plus forte qu’eux aujourd’hui.

 

P1040462

P1040490

4 questions ( plus que ) FONDAMENTALE en TURQUIE  :

-Est-ce que tu es mariée ?   Oui,  bien sûr !  ( mais ça ne les recule pas plus que ça… )

-Combien as-tu d’enfants ? Je dis oui parfois quand ça me chante !

-Tu veux du thé ? Oui, avec plaisir ! (Overdose de thé ! )

-De quelle religion es-tu ? Si je ne répond pas musulmane, ils me dévisagent et ne comprennent pas mon choix en général.

Ce que j’en pense personnellement, c’est que les Turcs peuvent être formidables comme être vraiment lourds certaines fois, mais je garderai un bon souvenir toutefois !

Pratiquement toutes les fois où j’ai campé dehors, ils revenaient avec de la nourriture pour être sur que je mange à ma faim. Chose rare en France qui me surprend ici !

 

Par contre, quelque chose qui me dérange en Turquie, c’est la relation homme-femme. Je me suis rendu compte que je n’ai AUCUNE amie fille en Turquie. (Ou très peu si j’arrive à m’en souvenir. ) Les filles turques me semblent plus réservées, comme on leur a inculqué d’être. J’avais donc plus de facilité à discuter avec les hommes.

Revenons au présent.

Avec Bertrand, nous avons fait 13h de bus, genoux serrés et avec des bébés turcs criant, je vous laisse imaginer la joie d’arriver à Trabzon à 6h du matin !  Il n’y a plus qu’à attendre les fameux visas Iranniens ! Et de ma part ma nouvelle carte bleue . Ha ! j’ai oublié de vous raconter… ! Je me suis fait pirater ma carte bleue depuis la France, du coup j’ai la chance d’avoir une super maman en France qui m’aide à résoudre ce problème !

C’est la fin du ramadan en Turquie ! Du coup grosse fête un peu partout et feux d’artifices !

Voilà, voilà, prochaine vidéo dans quelques jours et prochaine étape l’Iran !

Petite photo de moi pour le Visa Irannien.

P1040704

+ Articles associés

https://happiness-sample.com/2015/06/21/juin-2015/

https://happiness-sample.com/2015/05/29/may-2015/